Bienvenue sur ce site principalement dédié à la rencontre avec les Libellules de France et d'Ailleurs.
Qui n'a jamais été émerveillé par leur beauté? Recensements, découvertes, discussions, explications et photographies de qualité sont nos objectifs pour vous faire aimer ces robots vivants!
Pour publier
vos photos ici, lire les
Conditions de Publication
et contacter Noushka ici: noushka321@gmail.com

Welcome to this blog dedicated to the Dragonflies of France and elsewhere. Who hasn't felt in awe by their beauty? Census, discoveries, talks, explanations and quality photographs are the main objectives here!
To publish your dragonfly photos here, read the Publishing Conditions and contact Noushka at the link above.

26 juil. 2017

Palpopleura vestita de Madagascar

Impossible de trouver son nom en français mais en anglais elle a été baptisée Silver widow.
Un petit bijou, mesurant entre 2 et 2,5 cm! Bien peu d'infos sont disponibles sur l'espèce mais j'ai pu constater qu'a l'instar d'autres odonates à Madagascar, elle vole toute l'année. Ces sujets matures ont été photographiés en juin donc en hiver au Relais de Reine à Isalo à l'écart d'un point d'eau et en lisière de la partie boisée des jardins, dans le jardin potager.
Ce sera tout pour les odonates malgaches!

♂ mature






♂ en fin de maturation



Trithemis selika mâle adaulte:



Mâle maturant:


Noushka

25 juil. 2017

Un peu de légèreté.

 Dans une prairie bien ventée Celithemis eponina femelle jouait avec les épis. Mais pourquoi "eponina" ? Elle est bien habillée,  pas en guenilles ! Célithème géante.



 Sémaphore ?





22 juil. 2017

Shootons sous la pluie...


Je rentrais de ma visite quasi-quotidienne à ma mare forestière où je guette
Aeshna cyanea, qui ne devrait plus tarder, et un petit crachin s'est mis à tomber,
ce qui était un gros progrès par rapport aux cordes des jours précédents...
J'ai quand même maintenu mon tour de prairie, avec raison car j'ai pu découvrir
quelques espèces qui avec des fortunes diverses s'accommodaient de la pluie...
Avec par ordre d'apparition à l'image Platycnemis pennipes qui vous adresse
un petit signe, puis gros-plan de Gomphus pulchellus le moins à l'aise de la bande,
qui restait au sol, puis Orthetrum albistylum qui faisait vrombir ses ailes,
et enfin Crocothemis erythraea jeune mâle et mâle adulte.
Pas des clichés d'anthologie, mais des témoignages de leur adaptation
aux conditions naturelles pas toujours faciles.
Images du 28 juin au matin.











Morikan

18 juil. 2017

Suite des libellules de Madagascar

Une petite "tourista" m'a clouée au Relais de Reine dans l'Isalo et je préférai prospecter les jardins et ses point d'eau que de faire des kilomètres dans la montagne sans avoir la certitude de voir les lémuriens et bien m'en a pris!

J'étais surprise de trouver ces Crocothemis erythraea, si similaires aux nôtres qu'il en portent le même nom!!! Bien que ce soit l'hiver, certains odonates se reproduisent toute l'année les températures restant douces, donc pas étonnant de de trouver des mâles immatures:





Lestes ochraceous:


Orthetrum azureum:
 Ne vous font-ils pas penser à notre bon vieux coeru?!





16 juil. 2017

Après le rouge…le noir.

Il paraît que cette libellule remonte du sud et se rencontrera plus souvent au Québec, de la faute aux Chinois comme dit Trump ! C'est la deuxième fois que j'ai la chance de la mettre en boite…j'adore ses couleurs, et la femelle en prime !
Libellula incesta ou Libellule voluptueuse (!?). Le tout au 300mm sauf une.