Bienvenue sur ce site principalement dédié à la rencontre avec les Libellules de France et d'Ailleurs.
Qui n'a jamais été émerveillé par leur beauté? Recensements, découvertes, discussions, explications et photographies de qualité sont nos objectifs pour vous faire aimer ces robots vivants!
Pour publier
vos photos ici, lire les
Conditions de Publication
et contacter Noushka ici: noushka321@gmail.com

Welcome to this blog dedicated to the Dragonflies of France and elsewhere. Who hasn't felt in awe by their beauty? Census, discoveries, talks, explanations and quality photographs are the main objectives here!
To publish your dragonfly photos here, read the Publishing Conditions and contact Noushka at the link above.

24 juil. 2015

Calopteryx splendens en vol

Calopteryx éclatant

Mercredi 23 Juillet, petite sortie à Vaires sur Marne....et beh ! il n'y avait pas grand chose à observer !. Pourtant le soleil était présent et la température était de 27°C. Je me voyais rentré bredouille quand j'ai vu un Calopteryx splendens, normalement, je ne cherche même pas à les photographier. En effet aux moindres mouvements de ma part, il s'envolent et j'en ai ma claque de courir après eux...mais là, je ne voulais pas rentrer avec 0 photo. Alors je me suis souvenu d'un ancien post de Morikan qui c'était essayé aux photos d'atterrissages et de décollages de Libellules de leurs supports. Ce fut une séance plutôt sympa avec un mâle Calopteryx hyper cool, qui s'est posé au moins 7 ou 8 fois sur la même fleur...merci à toi l'ami (Morikan, le Calopteryx ou les deux ?).


18 commentaires:

  1. Waouh Waouh Waouh ! Grandiose ! J'ai dit GRANDIOSE ! Merci de me mouiller dans l'affaire, mais je n'avais réalisé que de timides essais au décollage ! D'ou ma question : posage ou décollage des belles ? Et puis tes réglages, avec je suppose des prises en rafale et pas mal de déchet ? En tout cas, ça réponds en partie à nos interrogations de l'autre jour sur la pose des libs sur les fleurs... Et c'est juste qu'elles ne sont pas simple à approcher, se refusant longtemps pour parfois s'abandonner à des gros plans... Surtout quand elles grignotent... Pour finir, peut-être que si on demande gentiment à Dame Noushka, elle pourrais utiliser un de ces super clichés pour la bannière du blog ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y penserai, Mo, promis, mais quand j'aurai le temps!!!!!
      Il n'est pas génial notre ami Michel?!!!

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Merci beaucoup pour ce commentaire, c'est sympa.

    LES REGLAGES APN :

    1) Objectif Nikon 300mm
    2) Isos à 800 (maxi pour le Nikon D7100 pour des photos potables).
    3) diaph à f/7.1
    4) correction d'exposition de -0.7 (cela permet de gagner en vitesse d'obturation)
    5) mode Av (mode priorité ouverture)
    Avec ces réglages et la forte luminosité, j'ai obtenu une vitesse d'obturation de plus ou moins 1/3200 s.

    PROCEDURE :

    APPAREIL PHOTO SUR TREPIED

    1 - Trouver une Libellule coopérante (c'est le plus important). Faire des essais sur des Libellules qui se posent régulièrement sur le même support (L.fulva, S.striolatum, etc...). Une fois la Libellule repérée, il faut regarder un peu sa façon de se poser et reposer sur le support. Cela afin de positionner parallèlement l'appareil photo par rapport au corps de la Libellule. Cela permet également de voir sa façon d'approcher du support ; par la gauche, par la droite, en arrière, en avant et donc de réaliser son cadrage, en laissant l'espace nécessaire dans l'espoir d'avoir sur l'image la libellule en vol lors de la prise de vue.
    2 - se positionner à plus ou moins 2 mètres (j'étais à 2,20 mètres) pour avoir une profondeur de champ raisonnable. Avec mes réglages objectif 300mm / diaph / distance objectif sujet , j'étais à 1,40 cm de profondeur de champ. Pour info, si votre APN délivre une bonne image avec des Isos élevés, il ne faut pas hésiter à monter les isos, cela va vous permettre de régler le diaph à f/11 ou f/16 (+1 et +2 diaph) pour augmenter la profondeur de champ.
    3) Je me suis mis en mode mise au point manuelle et j'ai fait le point sur le Calopteryx lorsqu'il était posé sur la fleur.
    4) Il est plus simple de photographier la Libellule lors de sa phase d'approche du support plutôt que lors du décollage. Par conséquent attendre que la Libellule décolle, fasse son petit tour et lorsqu'elle se trouve à plus ou moins 40 cm du support, je lance la rafale. Le Nikon D7100 n'est pas un foudre de guerre au niveau des rafales (problème de buffer) avec 6 images par seconde.

    Pour vous donner une idée sur les 5 ou 6 photos prises ; 1 ou 2 photos il n'y avait pas de Libellule sur l'image (trop tôt), 2 photos avec la Libellules en vol (plus ou moins nette selon sa façon d'approcher le support) et 1 ou 2 photos avec la Libellule posée sur la fleur.
    Au niveau des déchets : je dirai entre 70 et 80% en comptant les photos sans la libellule dans le cadre, la libellule posée et la libellule pas nette (pas dans la zone de netteté). Mais au final, je me retrouve avec une dizaine de photos nettes d'un Calopteryx en vol, ce qui n'est pas mal.



    RépondreSupprimer
  3. Tout ça pour dire que c'est comme les oiseaux. Pour avoir de bons clichés et surtout originaux il faut connaître les espèces et les observer avant !

    WAOUWWWWWWWWWW putaingggg Michel ! Nous n'avions jamais eu ça ici je crois. Tu exploses les performances.
    Quelle grande classe, bravo.
    C'est magnifique et c'est à croire que cette jolie fleur jaune a été particulièrement choisie par ce calo pour nous ;-)
    EXTRA !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nathalie, tu as parfaitement raison en ce qui concerne la connaissance et l'observation des espèces, c'est vraiment quelque chose d'important. Je suis débutant dans les Odonates, mais je note ce que je vois à chaque sortis pour tout retenir et améliorer mes photos.
      Très gentil ton commentaire, merci beaucoup.
      Amicalement.

      Supprimer
  4. Merci Michel pour tes données techniques ! C'est peu ou prou ce que je pensais. adapté au 150, cad plus près ! Je ne pensais pas que la vitesse aurait été si élevée ! Je voulais ajouter ce matin que ces images sont dignes du bouquin de Ghislain Simard, "Libellules", photos de vol prises avec des moyens sophistiqués... et un 400 ! Encore bravo pour ce Biiiiip d'article ! M.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec le 150 mm macro, je pense que tu peux obtenir plus de profondeur de champ avec un rapport de l'ordre de 1:1,7 et à diaph f/8 tu as 2,20 cm de PDC. Si tu optes pour un rapport de 1:3 à f/8 c'est 5,76 cm de PDC et franchement un rapport de 1:3 est suffisant pour ce type de photos où on cherche plus le graphisme que les détails de la Libellule.
      Ghislain Simard est le king dans ce domaine et c'est lui qui à imaginé son installation en alliant son diplôme d'ingénieur à sa connaissance des insectes. En plus il y a une vraie poésie dans ses photos avec des bokehs incroyables...et le gars est d'une extrême modestie.
      Merci Mo pour ce commentaire plus que sympa.
      Amicalement.

      Supprimer
  5. Magnifique Michel dans cet art difficile ma préférence va a la 2 et 7.
    Un régal pour les yeux
    Ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité de ce qu'il reste
    Encore bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laure pour ce commentaire.
      Amicalement

      Supprimer
  6. Ouiiiiiiiii oiselle.......... Alors là, je suis sur le c......, scotchée, hallucinée et même KO!!!!!!!
    HAAAAANNNN!!!!
    D'un autre côté, si quelqu’un devait réussir cette performance, c'est bien toi, pointu comme tu es et passionné par le côté technique de la photographie.
    Honnêtement, du jamais vu jusqu'ici pour ma part et OH combien je me félicite de t'avoir encouragé à nous rejoindre,
    mazette, c'est "FABULOUS"!!!!!!
    Et un grand merci pour toute l'explication que tu as donnée en complément, quelle patience il t'aura fallu pour accomplir cela.
    Aussi, il faut repérer l'individu qui se prêtera au jeu puis réussir à finasser pour la mise au point, car même si on se fixe sur le support, c'est loin d'être gagné...

    Puis-je télécharger une de ces images dans la galerie du forum pour leur leur montrer??, je suis tranquille que peu d'entre eux ont vu des images pareilles.

    Quand au déchet, je pense que j'en aurais une de potable seulement sur 100 et encore!! LOL!!!!!
    Surtout qu'en ce moment je me suis luxée le bras et que je ne peux même plus faire de la macro......... la punition!!!
    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS: j'en redemande!!!!!!! ;-)

      Supprimer
    2. Bonjour Noushka,
      Je suis désolé d'apprendre que tu es blessée au bras et je te souhaite un prompt rétablissement. C'était la première fois que je tentais le coup de la photo d'atterrissage sur un support (vexé par ma bredouille) et en réfléchissant bien, la réussite vient seulement du fait de tomber sur la Libellule coopérative, dans le sens où son approche se fait le long de la ligne (imaginaire) du plan de netteté. Il faut tenter le coup sur des espèces qui se posent souvent sur le même support (support installé par nos soins ou non) comme le Sympetrum striolatum, Libellula fulva.

      Je pense même qu'il est possible de faire quelque chose d'intéressant avec le mode stroboscopique d'un flash Cobra, à condition d'arriver à faire que sans le flash, la photo soit toute noire pour éviter l'effet fantôme (à faire un jour gris, sans forte luminosité).
      En tout cas merci pour ce très gentil commentaire qui me touche, mais sincèrement je ne mérite pas autant d’éloges...j'étais en mode fainéant, assis par terre avec l'index droit sur le déclencheur, la cigarette électronique dans la main gauche et papotant avec les promeneurs. Pour la photo sur le forum pas de soucis, mais se sont des vieux de la vielle qui en ont vu d'autres.
      Meilleurs vœux de rétablissement.

      Supprimer
    3. Hahaha!!!
      J'aurais voulu vois la scène, toi assis par terre!!!
      J'imagine aisément que je n'aurais pas pu la jouer aussi cool que toi, mais aussi on n'a sûrement pas le même âge ;-) !!!!
      Il es évident que trouver le LE sujet qui coopérera comme on veut est primordial.
      Il faut beaucoup tourner et chercher mais de temps à autre ça se produit. Alors il faut être prêt et avoir son pied, ce que je ne fais pas puisque j'utilise une crosse....
      Les sympêtres font de très bons sujets mais beaucoup de 'percheurs' reviennent toujours au même support, s'il ne sont pas dérangés. Les fulvas sont trop loin pour que les cherche et sont à présent dans ce site protégé dont j'ai parlé dans mon dernier post à leur sujet.
      J'ai bien retenu toutes tes infos et je te remercie encore de les avoir partagées avec nous, je ne sais quand je pourrai tenter une série (ne serait-ce qu'une seule photo correcte!!) dans ce genre!!
      Merci pour tes bons vœux :)

      Supprimer
  7. Dame Noushka qui ne shoote plus en macro, mais ça ne va pas du tout ! Bon rétablissement, et je crois que plus d'un va tenter de faire de telles images ! Cdlt, M.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après cet article de Michel, j'espère bien que nous allons tous tenter ces belles iamges, j'espère avoir moins mal rapidement!!!! ;-)

      Supprimer

Vos impressions sont les bienvenues!

Your comments are much appreciated!
PLEASE... COMMENTS IN ENGLISH! ;-)

Gracias por tus comentarios!