Bienvenue sur ce site principalement dédié à la rencontre avec les Libellules de France et d'Ailleurs.
Qui n'a jamais été émerveillé par leur beauté? Recensements, découvertes, discussions, explications et photographies de qualité sont nos objectifs pour vous faire aimer ces robots vivants!
Pour publier
vos photos ici, lire les
Conditions de Publication
et contacter Noushka ici: noushka321@gmail.com

Welcome to this blog dedicated to the Dragonflies of France and elsewhere. Who hasn't felt in awe by their beauty? Census, discoveries, talks, explanations and quality photographs are the main objectives here!
To publish your dragonfly photos here, read the Publishing Conditions and contact Noushka at the link above.

15 août 2017

L'œil américain...

...C'était le titre d'une émission radiophonique de Radio-Canada il y a...pas mal de temps, du temps où c'était "mieux". Pierre Morency en était l'auteur, belle voix, propos passionnants, j'en ai quelques cassettes dans mon bazar...
L'œil américain ! Il faut l'avoir pour débusquer cette jolie bête...Anax junius femelle ou mâle immature et un mâle presque mature.
Le même jour, au 300mm.








 1989 les émissions de Morency, je vous laisse chercher sur la toile si ça vous intéresse...peut-être même dans les archives de Radio-Canada...ça fait partie de la quête et du plaisir, le "lancer" est plus excitant que l'hallali, Noushka ne me contredira pas, non ?
MAJ: Rien dans les archives de R-C...la honte !
Mais là, pour avoir une idée: https://www.babelio.com/livres/Morency-LOeil-americain/109152

13 août 2017

M'enfin...


Aeshna cyanea
Blue Hawker

Il était temps, je désespérais de rencontrer cette saison une émergence 
de la belle bleue ! Ma mare habituelle restait obstinément vide, trop fréquentée cet hiver
par d'énormes engins forestiers ? Deux jours auparavant, autre mare,
je me trouvai enfin devant une larve sur un jonc, mais hop ! elle retourne à l'eau,
ce ne devait pas être le bon moment... Finalement, c'est le matin du 15 juillet
que je touche au but, et non pas un mais deux individus, l'un finissant sa mue
et l'autre commençant, sur le coup de 9 h 15, les deux séparés par 10 cm à peine.
Environnement chargé, lumière changeante, la routine pour ce genre d'exercice
et des images qui sont plus proches du reportage
que de l'expression artistique !
























Morikan


10 août 2017

Le gracieux.

C'est rare que j'aille aux libellules à 17-18 heures...mais, peu de vent, pas trop chaud, du soleil...je tente la chance.
Bingo ! Pulchella voletait de tige en tige. Au 300 au début puis au 90 pour les fonds sombres l'animal n'étant pas trop sauvage.
Libellula pulchella ou Libellule gracieuse...mâle.











9 août 2017

Pour les Cordus, mieux vaut Thar...


Cordulegaster boltonii
Common Golden Ring


C'est ce que je me suis dit quand, profitant d'un séjour en Normandie, je suis allé visiter
ce site des rives du Thar, petit fleuve côtier que je pratique depuis quelques années.
Et mes habitués étaient là, notamment les Cordus, alors qu'a mon retour en Touraine
ils semblaient bouder mes postes reconnus... Environnement touffu, c'est un euphémisme,
mais faut faire avec... Et je m'autorise un coup de gueule, qui ne changera rien,
mais ça soulage ! En cette belle région Normande, le fameux et typique bocage
tend à être de plus en plus remplacé par des champs de maïs ! Les vaches ne doivent plus
supporter l'herbe, elles ne sortiront plus de leur étables où elle "brouteront" du maïs !
Verrons-nous sur les boîtes de camembert la mention "vaches élevées au maïs"
apposées sous le "moulé à la louche" ? Sans parler de l'eau indispensable au susdit
et qui sera rendue (vomie) à la nature chargée des saloperies d'usage...
Revenons à nos libellules tant qu'il en reste : en bonus, je vous propose
Somatochlora metallica (littéralement "corps vert métallique") croisée au bord
du même Thar... Dans aucun des ouvrages de référence elle n'est mentionnée
dans la Manche, mais on la trouve dans l'Orne voisine... Une nouvelle coche !
Reste à savoir si c'était un individu de passage, ou si la belle aux yeux vert
se reproduit sur place... Dernier cliché, images de 1er août.















Morikan


5 août 2017

Au hasard de mes balades...

...le long des ruisseaux.

N'ayant plus accès à mes points d'eau d'antan et faisant beaucoup d'affûts faune, je n'ai plus le temps de prospecter mais il m'arrive d'aller marcher avec mon objo 200/500 mm, ce qui me permet aussi bien de pixeliser oiseaux que libellules.
J'ai donc réalisé ces clichés le long d'un ruisseau qui n'est hélas pas entretenu et donc l'accès devient problématique également pour nos belles amies.


Calopteryx virgo meridionalis






Cordulegaster boltonii



Noushka

4 août 2017

Madame Cecilia...


Ophiogomphus cecilia
Green Snaketail


Une belle rencontre tient parfois à peu de chose : ce matin du 13 juillet,
je me suis tâté pour aller visiter ma mare forestière, où j'espèrais toujours
voir émerger Aeshna cyanea. Mais rien, j'ai bien peur que cette petite
mare ai été stérilisée par le passage des engins forestiers cet hiver...
Mais étant parti, il était tôt, j'ai décidé de pousser un peu plus loin,
voir d'autres mares... Et là, dans une allée que le soleil venait de toucher,
vers 9 h, alors que je cherchais des yeux une femelle O. cancellatum 
qui m'échappait, je la vois, ELLE !
Maintenant je les reconnais au premier coup d'œil, et le thorax vert
ne trompe pas ! Elle faisait un brin de toilette sur des fougères,
au soleil, un peu surprenant de la trouver si loin des eaux
qu'elle affectionne, mais après tout la Loire n'est qu'à 5 km environ,
à vol de libellule, et l'Indre encore plus près...










Morikan