Bienvenue sur ce site principalement dédié à la rencontre avec les Libellules de France et d'Ailleurs.
Qui n'a jamais été émerveillé par leur beauté? Recensements, découvertes, discussions, explications et photographies de qualité sont nos objectifs pour vous faire aimer ces robots vivants!
Pour publier
vos photos ici, lire les
Conditions de Publication
et contacter Noushka ici: noushka321@gmail.com

Welcome to this blog dedicated to the Dragonflies of France and elsewhere. Who hasn't felt in awe by their beauty? Census, discoveries, talks, explanations and quality photographs are the main objectives here!
To publish your dragonfly photos here, read the Publishing Conditions and contact Noushka at the link above.

5 sept. 2010

L'été des Sympétrums (1)

En Drôme, cette année, les sympétrums auront été particulièrement présents. Il suffit d'être un peu observateur pour se rendre compte que là où il y a de l'eau, il y a ces anisoptères. Bien sûr les cortèges varient selon la nature du milieu (eau courante, tourbière, étang...) mais ces libellules rouges caractéristiques se rencontrent partout en France.
Voici 3 des espèces les plus fréquentes :

Commençons avec le Sympétrum à nervures rouges (Sympetrum fonscolombii). Il se plait dans les eaux stagnantes ensoleillées de plaine (même saumâtres) mais durant l'été il s'en tient souvent à l'écart.
(un mâle reconnaissable aux bords postérieurs de ses yeux gris bleuâtres et à sa couleur générale rouge)

Lorsqu'il fait chaud où que les sites de ponte sont asséchés Sympétrum fonscolombii monte en altitude ! Les nervures rouges du mâle permettent de l'identifier sans peine sur le terrain.




La femelle est plus discrète mais facile à reconnaître. La partie inférieure de ses yeux est gris bleutée, ce qui unique chez les femelles sypétrums. Les nervures rouges du mâle sont ici devenues jaune.





Cette espèce compte 2 à 3 générations par an. Les larves vivent en surface et au sein d'une végétation aquatique immergée.
L'été ce sympétrum est souvent erratique. Il peut entreprendre de grandes migrations sous forme d'un nuage de plus d'un million d'individus !!




Il est possible d'observer le Sympétrum à nervures rouges toute l'année en zone méditerranéenne. Dans le Nord de la France, il reste peu commun.
Dans le prochain post, je vous présenterai une seconde espèce de ce genre !

Savoyarde

4 commentaires:

  1. elle sont tres belles tes photos j'adore

    RépondreSupprimer
  2. De superbes images, avec une "grosse" préférence pour la première ! Je n'ai pas rencontré cette espèce cette année dans le Rhône (mais la saison n'est pas encore finie !).

    Cdt,
    Jma

    RépondreSupprimer
  3. Je suis fan de tes beaux sympétrums!

    RépondreSupprimer
  4. Cette espèce est toujours autant photogénique. La première photo est magnifique !

    RépondreSupprimer

Vos impressions sont les bienvenues!

Your comments are much appreciated!
PLEASE... COMMENTS IN ENGLISH! ;-)

Gracias por tus comentarios!